Charte internet de l'Etat

Par la circulaire du Premier ministre relative à l'Internet de l'État n° 5574 du 16 février 2012, a été publiée la Charte Internet de l'Etat, qui constitue un guide pratique et opérationnel, facilement applicable, dans le but de garantir une amélioration rapide de la qualité générale de l'Internet de l'État.

Ce document s'adresse à toute personne en charge d'un site web de l'État, et plus particulièrement :

- aux directeurs de la communication des administrations d'État, responsables de la mise en conformité à la charte de l'ensemble des sites web de leur administration, - aux webmestres des sites web des administrations d'État, responsables de la mise en conformité et du maintien en conformité à la charte du ou des sites web dont ils assurent au quotidien la gestion opérationnelle.

Elle remplace la Charge Ergonomique.

Présentation de la Charte Ergonomique

La charte ergonomique des sites internet publics a pour objet de définir un ensemble de règles ergonomiques communes aux interfaces des sites Internet publics. Elle s’inscrit dans le respect des standards du Word Wide Web Consortium (W3C) et des principes des référentiels généraux d’interopérabilité (RGI), d’accessibilité (RGAA) et de sécurité (RGS).
Le respect des principes édictés par la charte ergonomique permettra ainsi de garantir :

  • un niveau minimum de confort d'utilisation et d'accessibilité, quel que soit l’émetteur du site ;
  • l’homogénéité des codes visuels courants et des principes de navigation sur les sites publics ;
  • l’amélioration des processus de conception et d’alimentation en contenu de ces sites par l’administration.

Consultez l'article de présentation de la charte ergonomique des sites Internet publics.

Statut du document

La charte ergonomique v2.0 a été validée par le club des webmestres gouvernementaux.

Les grandes dates

(à venir)